Qui suis-je
qui suis je

Je suis Patricia Milhem, graphiste webdesigner freelance.

Après plus de douze années d’expérience en tant qu’assistante de direction polyvalente dans différentes structures, et après avoir connu chaque branche d’une entreprise aux plus hauts niveaux et avec les responsabilités et l’exigence que cela demande, j’ai décidé de changer de métier, pour me spécialiser dans un de mes domaines de compétences: le graphisme et le webdesign, ainsi que la gestion de projet.

Exerçant en freelance, j’aime ainsi lier compétences graphiques et compétences avérées dans les domaines commerciaux et de gestion. Cette polyvalence métier me permet de maintenir l’équilibre entre objectifs financiers d’une entreprise et la stratégie de communication dont elle a besoin.

Je mets à disposition mes services et mon expertise auprès d’agences de communication, de holdings, de PME, de TPE, de particuliers…mes domaines d’action ne sont pas limités.

Alliée à une équipe professionnelle de développeurs et webdesigners freelance,  nous vous proposons ensemble des outils adaptés, de qualité et qui suivent votre démarche commerciale, vos moyens humains, pour vous assurer une véritable image de marque, de qualité, avec des outils web et d’identité visuelle à forte valeur ajoutée.

Je suis membre associé de l’Alliance Française des Designers et ai souscrit à la Charte AFD des écodesigners.

Déontologie écologique

La « Charte des éco-designers » est la réponse volontaire et engagée des professionnels du design aux enjeux majeurs du développement durable. Elle constitue également une réponse à l’art. 8 et 9 de la Charte de l’Environnement, inscrite dans la constitution française le 28 février 2005 :

Article 8 – L’éducation et la formation à l’environnement doivent contribuer à l’exercice des droits et devoirs définis par la présente Charte.
Article 9 – La recherche et l’innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l’environnement.
A ce titre, j’applique cette déontologie dans mon quotidien, notamment :
– en réduisant au strict minimum mes impressions et en utilisant un matériel d’impression permettant la longue durée des toners dans le temps
– en utilisant un matériel utilisant le moins possible de piles (clavier solaire rechargeable à la simple lumière du jour)
– en recyclant exhaustivement tout ce qui peut l’être: piles, papiers, plastiques, matériel…
– n utilisant le numérique le plus possible avec mes clients et en arrivant proche du « zéro papier »: factures numériques, téléchargements de leurs fichiers via le site, paiement numérique…
– en proposant à mes clients des solutions durables, comme l’impression sur papier recyclé etc…
– en sensibilisant mes clients à leur impact environnemental
– en travaillant sur des projets écocitoyens, et en promouvant les produits de mes clients encourageant le développement durable.
– en choisissant mes fournisseurs sur des critères écologiques et responsables.
Mais également:
– en intégrant une responsabilité sociale prenant en compte le respect des conditions sociales et sanitaires dans le choix des fournisseurs et entreprises, y compris jusque dans le choix des clients.
Vous pouvez retrouver l’ensemble de la charte des eco-designers ici

Déontologie métier

En tant que membre de l’Alliance Française des Designers, j’applique une certaine déontologie métier:

 – je ne participe à aucun concours graphique sans une rémunération minimum pour la soumission de mon idée, ou une contrepartie professionnelle (publication en revue spécialisée avec visibilité etc…)

– je n’envoie plus de pré-propositions graphiques à mes prospects et clients, mais un cahier des charges sémantique et sémiologique qui reste ma propriété, même une fois l’accord conclu. Cela évite ainsi de voir mes idées exploitées sans m’avoir confié le dossier.
–  je ne cautionne aucune idée gratuite, même communautaire, pour un produit, un projet. Je suis par contre engagée volontairement dans des causes humanitaires, pour lesquelles j’apporte mon savoir-faire bénévolement.
–  je suis professionnelle et très réactive, je mets un point d’honneur à respecter les délais et les urgences, et j’en attend tout autant de mes clients. J’ai donc mis en place un système de récupération des fichiers d’impression commandés, directement via mon site internet, moyennant un paiement électronique. Ce système est obligatoire pour tout fichier print, afin d’éviter des retards ou oublis de paiement, et garantissant ainsi à ma clientèle la livraison de fichiers directement et automatiquement dès le paiement enregistré.
Vous pouvez retrouver mes conditions générales de ventes ici